Une hypothèse pour le crash de l’avion présidentiel polonais


Ceci est un petit réacteur nucléaire. De conception simple, il permet de produire des faisceaux neutroniques si on crée une ouverture sur le coeur (ce pourrait être en effet le rôle de la grande fenêtre ?). Je présume qu’il s’agit d’un petit coeur (700 g d’UHE dissous dans l’eau suffisent pour une masse critique à froid) et qu’autour il s’agit essentiellement de blindages divers, autour du coeur et du tube qui permet l’évacuation des différentes formes d’énergie (neutrons, chaleur etc) et l’équilibre de la réaction.

Orienter un tel engin sur un engin de combat ou un avion permettrait de le mettre HS et / ou d’assomer les pilotes, or l’aéronef volait bas. Il était en phase d’approche.

Autre possibilité : l’utiliser pour produire l’électricité pour un accélérateur de particules et orienter directement les protons sur une partie de l’électronique embarquée…

Ou encore faire exploser une petite bombe à EMP à proximité de l’avion ?