Radioactivité naturelle, culture du machisme et retard économique : un triangle implacable. Disgression sur “Le granite vote à droite, le calcaire vote à gauche”

Plutôt que “le calcaire vote à gauche, le granite vote à droite”, il faut lire “le calcaire vote au centre, le granite et les zones à forte radioactivité en général votent aux extrêmes” (et Falloujah choisit le djihad). Ma thèse est bien que :

(1) la radioactivité naturelle affecte sur le long terme la qualité génétique et engendre des handicaps intellectuels (je me base sur des études épidémiologiques en lien plus bas). Sur le long terme ceci se manifeste par un rejet du centre et une adhésion aux extrêmes (catholicisme royaliste, communisme par exemple).

(1 bis) Il est également certain que radioactivité naturelle et fertilité des sols sont également liés par une relation inverse… JJ Rousseau remarquait déjà que l’herbier du Pilat (“Pila”) était beaucoup plus pauvre que celui du Dauphiné (de l’autre côté du Rhône). L’activité alpha dans les sols corrode les racines.

(2) Les femmes sont un bouc émissaire central dans les régions où les enfants sont souvent handicapés (pas seulement handicaps intellectuels : trisomie, malformations, etc – on met sur le dos des mères les maladies des enfants). Les idéologies à charge misogyne (les mêmes que dans le 1) y ont en conséquence du succès (ce qu’Emmanuel Todd désigne comme niveau de patrilinéarité élevé se traduit par une adhésion à des idéologies qui elles-même présentent un caractère patrilinéaire). Au-delà des femmes on s’en prend alternativement à toutes les minorités “d’apparence féminine” comme les Juifs (de culture matrilinéaire), les homosexuels (voir d’ailleurs en ce qui concerne communisme et homophobie – lien externe).

(3) Ces idéologies tendent à encourager la remise en cause des droits de propriété (et / ou la planche à billets), renforçant le retard économique lié aux faibles capacités d’innovation liées à la faiblesse génétique. Pour le nazisme : propriétés des Juifs. La suppression des libertés en général est cause de retard économique (faible circulation des informations). Le non-respect des minorités a évolué en non-respect des droits de propriété (on affirme que l’homme est indépendant de ses propriétés, doit les dépasser pour se réaliser pleinement d’autant qu’on lui a “offert” l’élimination du bouc émissaire, c’est l’équivalent du paiement au prêtre à la sortie du temple, il faut bien que le nouveau régime vive, ce sont des spoliateurs)

(4) Le paroxysme est l’endogamie, liée à la fermeture totale, traditionnelle ou politique (liée au protectionnisme économique et au totalitarisme) qui se visualise par exemple par le faible nombre de noms de famille et renforce l’appauvrissement génétique

(5) A contrario, évidemment, l’innovativité facilite l’expansion militaire et économique, les deux se soutiennent

 

La carte des structures familiales d’Emmanuel Todd et sa conclusion sur le dynamisme des régions périphériques (famille nucléaire absolue et, dans une moindre mesure, famille nucléaire égalitaire, plus généralement les familles primitives, comme les Tchouktches en Sibérie) en Europe recoupent assez exactement la “logique génétique” de la radioactivité naturelle du sol : plus celle-ci est importante, plus les cancers, malformations, maladies (génétiques par exemple, comme la trisomie 21) et autres handicaps mentaux sont nombreux, plus la capacité d’innovation est affaiblie sur le long terme, plus l’accumulation du capital est difficile, et le recours à la force (masculine…) est prévalent (par exemple les mariages arrangés pour éviter la “fuite des femmes” vers les régions plus riches). D’une manière générale la peur domine et la densité idéologique augmente en réponse : apparition d’idéologies structurées comme la social-démocratie, le fascisme, le communisme, en Europe continentale (quasi absentes en Angleterre et à peine visibles en Hollande, faibles aussi dans le Bassin parisien), comme le montre Todd dans l’Invention de l’Europe – et il montre bien qu’il s’agit de formes collectives de patrilinéarité, rappelons la proximité historique de la social-démocratie allemande avec le nationalisme allemand, tout ceci affaiblit la capacité d’innovation sociétale et technologique. De ce fait il est logique d’expliquer le développement rapide de l’Angleterre et de ses colons outre-Atlantique (dans une moindre mesure de la Hollande, de la France du Nord, des provinces hanséatiques et de l’Italie du Nord et de la Toscane) par leur radioactivité naturelle plus faible et leur meilleure qualité génétique, en plus de leur climat tempéré, et donc leur moindre propension à l’exclusion des minorités par réaction à un sentiment diffus d’insécurité sanitaire (sans parler tout simplement du moindre nombre de handicaps mentaux et de maladies en général !).

Commencer par mon article sur les cancers et suivre tous les lien vers les autres articles (trisomie 21, autisme, handicaps intellectuels). D’autres facteurs que la radioactivité naturelle entrent désormais en jeu en ce qui concerne la contamination par les émetteurs alpha mais le lien entre l’histoire civilisationnelle et la radioactivité naturelle est évident, de façon visuelle, grâce aux cartes d’Emmanuel Todd, même si l’analyse en Italie présente un défaut (le rôle patrilinéaire de la mafia dans le Sud n’est pas assez mis en évidence) :

Famille communautaire en Auvergne (vote communiste, surtout Limousin, très connu pour ses mines d’uranium, ou par exemple l’est du Puy de Dôme, aussi très radioactif, circonscription d’André Chassaigne),  souche en Bretagne et en Vendée (catholicisme politique traditionnel, royalisme – il y a eu beaucoup de mines d’uranium en Vendée, la carte ne le montre pas), dans le nord-ouest de l’Espagne (bastion du carlisme), formes communautaires à l’intérieur de la Finlande (communisme au centre / fascisme de Lapua au nord), mafia en Campanie (zone la plus radioactive d’Italie) et dans les Pouilles et la Sicile (le nord de l’Italie est moins radioactif, Todd y identifie des structures souches / communautaires mais pour moi la mafia est bien évidemment un dispositif super-patrilinéaire, super-dense, que ce soit la Camorra, la N’Drangheta ou la mafia sicilienne), souche en Irlande occidentale, liberté familiale plus importante en Norvège qu’en Suède, maximale en Angleterre, restes d’endogamie et mafia en Corse (très forte radioactivité naturelle, visible à droite), chevènementisme dans le territoire de Belfort, les résultats sont implacables, forte contamination par émetteurs alpha = haine de l’autre, refoulement du désir primal, refermement des familles (patrilinéarisation puis endogamie) et retard économique. Insistons sur l’oppression croissante des femmes dans les zones à forte structuration familiale. . . l’arc entre Valenciennes et le 62 me semble assez bien correspondre à une région de vote traditionnel communiste où aujourd’hui le Front National prospère. Certaines villes du Mercantour votent aussi traditionnellement communiste (Saorge, Venanson) et le reste du Mercantour est très à droite (Ciotti…).

Ceci se vérifie par exemple à travers les fantasmes sexuels endogames observés dans les zones à forte radioactivité naturelle aux Etats-Unis :

 

Une approche plus large confirme à 100% le phénomène. Les populations migrantes de la fin de l’Antiquité ont je pense fui une pression sociale causée par la radioactivité naturelle :

2-pornhub-insights-2016-year-review-most-viewed-categories-map
Le sexe anal (pénétration des femmes) domine sur le continent, démontrant une propension plus importante à la violence masculine que dans les régions périphériques à faible radioactivité naturelle. Le Japon aussi est “souche” selon Todd et Geoffrey Gorer y identifiait en 1941 une “fixation rectale” bien connue de la psychanalyse.
2-pornhub-insights-2016-year-review-heatmap-mom-275x217
La “vraie carte de la radioactivité naturelle” (et c’est à peine de la provocation). Chine, Russie, Kazakhstan ont d’immenses gisements connus, l’Iran et la Turquie sont connus pour leur thorium, Areva cherche l’uranium en Libye… Les faibles niveaux aux Etats-Unis doivent être contrebalancés par la carte “Step mom et step sister versus lesbian” démontrant également une propension à l’inceste croissante vers le centre radioactif, il y a sans doute des résultats identiques en Australie (grande disparité régionale, l’uranium est au Nord). Dans les pays les plus pauvres le manque d’accès à Internet rend néanmoins les données moins fiables. Toute cette patrilinéarité est parallèle à la croissance de la fixation rectale, à ce sujet lire mon article sur le refoulement masculin.

L’augmentation des maladies inexpliquées est, je l’affirme, un facteur dans le “recours au mâle”, la patrilinéarisation progressive des sociétés et son summum, l’endogamie, qui démultiplie naturellement ces maladies. L’augmentation de la patrilinéarité est une réponse à la peur. Le mâle impuissant qui domine la société accuse les faibles (notamment les femmes qui donnent naissance aux enfants malades, les cultures matrilinéaires comme les Juifs… boucs émissaires), conduisant à la formation d’idéologies rédemptrices reposant sur l’exclusion de boucs émissaires. Du coup le dynamisme innovatif est réduit car de plus en plus d’individus sont exclus de l’économie. Pensons aux travaux d’Avner Greif montrant la supériorité économique de systèmes moins communautaires. L’innovation est à la fois organisationnelle (démantèlement des systèmes mercantiles, des oligopoles privés, liberté politique et droits humains, systèmes d’information) et technologique. Le progrès en général est facilité. La reconnaissance des résultats sur la dangerosité de la radioactivité (nanoparticules émettrices alpha) permettra de grands progrès.

La région de St Étienne, très pauvre, présente à la fois une faible diversité de noms de lieux-dits, de noms de famille (ce qui sous-entend un peu d’endogamie) et une forte radioactivité naturelle, c’est un cas d’école.

Ici un listing des sources de contamination hors zone de guerre pour les personnes souhaitant réduire leur exposition soigneusement ! Les mutations concernent aussi les bacilles et les virus, la peste de 1347 est apparue dans l’Asie centrale riche en uranium, Zika a muté au Brésil, riche en thorium.

Les bombardements à uranium appauvri représentent la catastrophe absolue, crimes de guerre, et ont été organisés, dans certains cas, dans le réel but de crimes contre l’humanité. L’uranium appauvri est tout sauf indispensable au fonctionnement des armes. Se référer à http://www.depleteduranium.org et en particulier à cet article sur la radicalisation jihadiste en zone bombardée à l’uranium.

A noter néanmoins : les propriétés médicales anti-cancer (entre autres) des cannabinoïdes naturels.

 

Advertisements